Observatoire de Sabarat en Ariège ; Retour page d'accueil
L'observatoire domine le village de Sabarat
Page d'accueil
Toute l'Actualité
L'association
Soirées publiques
Soirées du Club
Stages astro
Animations scolaires
Nos images
Matériels
Plan d'accès
Liens
Nous contacter

Les Premiers Plongeons de Cassini Version imprimable Suggérer par mail
06-05-2017

 

 

Après avoir accompli le 22 avril dernier son 127e et dernier survol de la brumeuse Titan, la frôlant à quelque 979 km d’altitude, la sonde Cassini qui dans cette étape a gagné 860 mètres par seconde, vient de réaliser son premier plongeon d’une série de 22, entre Saturne et ses anneaux le 26 avril. Une première ! Elle en réalisera au total 22 sur les 4 mois et 20 jours de mission qui lui reste. Jamais ce vaisseau qui a quitté la Terre il y a quasiment 20 ans, ne s’est aventuré si près de la planète géante qu’il espionne, avec ses lunes, pourtant depuis 13 ans. Rappelons que c’est la toute première fois qu’un engin spatial s’aventure si près de cette planète gazeuse 10 fois plus grande que la Terre.
 
Ce premier passage de Cassini entre Saturne et ses anneaux (à l’intérieur d’un espace de quelque 2.000 km de large) s’est déroulé avec succès. La sonde a survécu à ce périple inédit et vient de transmettre ses images. C’est plutôt une surprise pour les chercheurs de la mission Cassini : la sonde n’a rencontré presque aucune particule lors de son premier plongeon entre Saturne et ses anneaux. D’ailleurs, pour cela, ils avaient pris la précaution d’orienter la sonde de façon à ce que son antenne de 4 m de diamètre serve de bouclier. C’est un « grand vide » qui ne manque pas d’intriguer l’équipe scientifique. La sonde qui encourait le risque, notamment, d’être endommagée par d’éventuels débris en rotation autour de la planète à une vitesse supérieure à 45 fois à celle d’une balle a donc survécu à ce périple historique.
 
Le 2 mai, Cassini a effectué sa deuxième traversée de cette région, à peu près au même endroit que la première fois. Cette fois, ses yeux étaient tournés vers les anneaux. Les images brutes, transmises depuis Saturne à 1,4 milliard de km de la Terre, commencent à arriver. Prochain passage : le 9 mai. La route de Cassini semble donc bien dégagée pour ses 4 derniers mois, où elle doit encore faire 20 passages dans cette zone inexplorée. Cela veut dire qu’il n’y a pas besoin de mettre en œuvre un plan B d’évitement. La navigation s’annonce donc plus sereine et la suite d’instruments, très fragile, ne devrait pas être en danger. À quatre reprises au cours des quatre prochains mois, la sonde passera très près du bord interne de l’immense système d’anneaux.
 

 

Dernière mise à jour : ( 06-05-2017 )
 
< Précédent   Suivant >
Observatoire astronomique de Sabarat - Association Loi 1901
Route de l'observatoire    09350 SABARAT     Tél : 06.41.68.15.12
contact@observatoire-sabarat.com